Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

USA: privatisation du contrôle aérien?

Pour Donald Trump, il est urgent de confier la mission de la FAA (Federal Air Administration) à des organisations privées.  L’objectif est purement financier. Le projet NextGen de gestion simplifiée des routes aériennes pourrait ainsi ne plus peser sur le budget fédéral. La FAA, s’alarme. Pour elle, une telle décision conduirait à un contrôle aérien à deux vitesses sans qu’aucun organisme ne s’assure de la capacité des uns et des autres à gérer la circulation des aéronefs sur le sol américain. En contrepartie, bien des compagnies nord-américaines jugent  le contrôle aérien de leur pays inorganisé, inefficace et  inadapté aux transports modernes. Elles estiment que les 14’200 fonctionnaires du contrôle aérien états-unien n’ont plus le sens du service public et ne veulent que défendre leurs intérêts personnels. En  serait-il autrement avec des compagnies privées ? Par contre, les syndicats de personnels des compagnies aériennes craignent que cette décision ne pèse sur les futurs contrats de travail, le recrutement des équipes et le niveau qualitatif attendu sur les aéroports américains très fréquentés.  Côté parlementaire, les Républicains n’envisagent pas de signer un chèque en blanc à Donald Trump. Beaucoup veulent avoir davantage d’informations sur le projet, son financement et le passage du public au privé.

Share

Laisser un commentaire


un + six =

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter