Touristes, si vous saviez...
CUISINE DU MONDE

Benjamin Luzuy à Genève Aéroport : Un chef pour Le Chef

Au troisième étage de Genève Aéroport, le restaurant gastronomique Le Chef a pris la suite du restaurant Altitude. Ce changement de propriétaire a eu pour effet une nouvelle décoration et l’engagement d’un nouveau chef en la personne de Benjamin Luzuy.

La reprise du restaurant gastronomique de Genève Aéroport impliquait, on s’en doute, la création d’un nouveau décor personnalisé, dans un style loft axé sur la convivialité. Une originalité est à souligner avec la grande baie vitrée donnant sur le tarmac et des gradins permettant de jouir du spectacle permanent du va- et-vient des avions tout en dégustant une coupe de champagne.
BENJAMIN_LUZUYCôté cuisine, c’est à Benjamin Luzuy qu’a été confiée la gestion de la cuisine. Il se présente lui-même comme un « self made cook », bien que son curriculum vitae comprenne des passages dans les brigades prestigieuses de chefs tels que Chevrier, Schlemmer, Curchod ou Frutiger, de même  que comme chef de tables gastronomiques genevoises, dont le Gourmet Brothers à Vésenaz, le Bottle Brothers aux Eaux-Vives ou encore le Street Gourmet, rue du Prince.
Au Chef de Genève Aéroport, la philosophie se démarque quelque peu de celle de son prédécesseur par un plus grand attachement aux habitudes locales. Son souhait est de faire découvrir ou redécouvrir à la clientèle genevoise et internationale des produits émanant de Genève et de la Suisse romande. Mais Benjamin Luzuy précise, « travailler les produits locaux s’apparente plus au jeu qu’au sacerdoce ». Affichant l’humilité, Benjamin Luzuy ne souhaite pas se lancer dans la course aux étoiles Michelin ou Gault et Millau et conclut : « Ma concentration est avant tout dans l’assiette que je sers plutôt que dans le paraître».
Parmi quelques suggestions du menu, on notera le tartare de wapiti (fourni par le parc des bisons de Laurent Girardet à Collex), la poitrine de cochon cuite 36 heures, la raviole vapeur de homard laquée au caramel ou encore les œufs mollets en croûte d’herbes.

C’est à l’entreprise Autogrill à Olten que l’on doit l’acquisition du restaurant haut de gamme de Genève Aéroport.  C’est dans un esprit de discrétion que cette entreprise se présente, souhaitant que le public assimile davantage les diverses appellations des établissements dont elle est propriétaire plutôt que son label. Mais il faut révéler qu’Autogrill est une vaste entreprise avec de nombreux restaurants dans les aéroports, les gares ou les autoroutes. Quelques exemples tels le restauroute de la Gruyère,  ou encore les restaurants de la gare de Cornavin ou du centre de Malley, vous mettront peut-être la puce à l’oreille.

Gérard Blanc

Share

Laisser un commentaire


huit + six =

  • Tunisie : Djerba, île sans plastique

    Le gouvernement tunisien a décidé d’interdire tous les sachets de plastique sur l’île de Djerba. A compter du 1er août 2022.

  • Croatie, un pont pharaonique pour l’avenir

    Le 26 juillet, la cérémonie d'ouverture du pont de Pelješac a eu lieu. Ce pont à plusieurs travées relie le sud de la Croatie au reste du pays et sign...

  • Saint-Firmin ou les taureaux de Pampelune

    Si vous vous trouvez aux environs de Pampelune cet été, il est impératif que vous assistiez aux « sanfermines » (fêtes de la Saint-Firmin). Des millie...

  • Hotelplan : priorité au train

    Hotelplan Suisse continue à développer son portefeuille de voyages durables. En tant que prestataire direct de voyages forfaitaires, il propose doréna...

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter