Air Malta
Touristes, si vous saviez...
JE PARS FAIRE LA FÊTE

Nouvel an: le rendez-vous des concerts et des opéras

Il est souvent bien difficile pour les voyageurs mélomanes de trouver la destination idéale pour passer les fêtes de fin d’année en musique et surtout de parvenir à faire le bon choix dans une offre pléthorique de spectacles. Alors suivez le guide !

Il vous faudra d’abord cibler la destination. Vous opterez sans l’ombre d’une hésitation pour l’Europe qui jouit d’une longue tradition de musique classique. En effet, depuis quatre siècles, l’opéra n’a cessé de séduire le cœur et l’âme des mélomanes. Concert WienEt pour la St-Sylvestre, vous penserez forcément à Vienne, connue dans le monde entier pour son célèbre concert du Nouvel An avec le Philharmonique de Vienne, qu’il faut réserver au moins dix mois à l’avance, mais vous lui préférerez celui moins mondain mais tout aussi festif de la salle fleurie du palais de la Hofburg. A la Staatsoper, vous pourrez applaudir La Cenerentola de Rossini (29 déc.), le ballet La Fille mal gardée de Frederick Ashton (30 déc.), et à la Volksoper, Die Fledermaus (La Chauvesouris) de Johann Strauss dans une mise en scène d’Otto Schenk (31 déc.). Rien de mieux pour passer la nouvelle année.

FEUX D’ARTIFICE SUR LA TAMISE

L’offre londonienne est, elle aussi, bien séduisante. Au programme du Royal Opera House, Eugène Onéguine, le chef-d’oeuvre de Tchaïkovski, dont le rôle-titre sera tenu par le séduisant baryton russe Dimitri Hvorostovsky (30 déc.). Le lendemain, vous vous mettrez sur votre trente-et-un pour aller fêter l’an neuf au Covent Garden, qui aura mis les petits plats dans les grands. Après quelques coupes de champagne, un dîner royal sera servi avant que les membres du Royal Opera House ( ROH) n’interprètent des grands airs du répertoire lyrique. A minuit, vous aurez accès à la terrasse pour admirer les somptueux feux d’artifice (31 déc.). Le tout pour la modique somme de 495 livres ! A peine remis de vos libations, vous serez à nouveau invité au ROH pour La Cavalleria rusticana de Pietro Mascagni et le dramatique Pagliacci de Ruggero Leoncavallo avec Antonio Pappano à la baguette (1er janv.). Impossible de quitter Londres sans avoir applaudi quelques-unes des meilleures comédies musicales, comme Billy Elliot, tiré du film du même nom (Victoria Palace Theatre). Ne manquez pas Phantom of the Opera, le chef-d’œuvre d’Andrew Lloyd Webber (Her Majesty’s Theater), ni Miss Saïgon, le grand classique de Boublil et Schönberg (Prince Edward Theater), ou Les Misérables (Queen’s Theatre).

Cavalleria rusticana

© ROHAKA

PRAGUE, LA BAROQUE

À la modernité londonienne, vous préféreriez peut-être le charme baroque de la capitale de la Tchéquie avec son vieux pont Charles enjambant la Vltava, les dentelles de pierre de la cathédrale St Guy et son puissant château du Hradčany. La première soirée vous permettra de découvrir la belle acoustique du Smetana Hall avec un concerto de Mozart et la Symphonie n°9 dite Du Nouveau Monde de Dvorak (29 déc.). Le lendemain, soirée ballet avec Le lac des Cygnes de Tchaïkovski à l’Hybernia Theatre (30 déc.). Pour la St-Sylvestre, l’Opéra d’État, magnifique écrin rouge et doré, vous invitera pour une soirée mémorable autour de La Chauvesouris de Johann Strauss. Dès minuit, à l’issue du 3e acte, champagne, puis la fosse d’orchestre sera recouverte d’un parquet permettant aux spectateurs de danser (31 déc.). Le Théâtre national vous accueillera le Jour de l’An avec Libuše, un opéra en 4 actes de Smetana (1er janv.). S’il vous reste du temps, laissez-vous séduire par les traditionnelles marionnettes tchèques dans Don Giovanni de Mozart, ou allez glisser sur la patinoire en plein air installée dans la vieille ville.

BALLETS ET OPÉRAS EN PAYS FRANCOPHONES

 

La capitale française reste toujours une destination privilégiée pour les amateurs de spectacles. Vous commencerez à l’Opéra Bastille par La Damnation de Faust de Berlioz avec la magnifique Sophie Koch, Bryan Humel et Bryn Terfel, Ballet Wientous placés sous la direction de Philippe Jordan (29 déc). Le ballet La Balaydère de Ludwig Minkus, chorégraphié par Rudolf Noureev enchantera votre soirée de la St-Sylvestre, avant d’aller voir s’enflammer la tour Eiffel aux douze coups de minuit. Sans parler du Grand Théâtre de Genève, qui, à l’issue de la représentation de Die Zauberflöte de Mozart, proposera les splendeurs de ses foyers pour un dîner de réveillon musical et festif !

AILLEURS EN EUROPE

La liste des réjouissances n’est pas exhaustive, comme Berlin, dont l’offre est séduisante avec La Bohème de Puccini, Die Zauberflöte de Mozart, le ballet Casse-Noisette de Tchaïkovski, des concerts du Berliner Philarmoniker avec la violoniste Anne-Sophie Mutter.

Texte – Kathereen Abhervé
Photos 1 © AtoutFrance-Patrice Thébault, 2 © WienTourismus-Harry Weber, 4 © WienTourismus-Peter Rigaud

 

INFOS PRATIQUES

Vols

Depuis Genève:

Paris avec Air France et easyJet;
Londres avec British Airways, easyJet, Monarch et Swiss;
Prague avec Swiss;
Vienne avec Austrian Airlines, easyJet et Swiss;
Venise avec Etihad Regional et Swiss.

 

Share

Laisser un commentaire


6 + = 13

Lyria

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter