Festval Ambronay
Touristes, si vous saviez...
JE PARS TOUT PRÈS

La Dombes avec un soupçon de Tintin

Châteaux, lacs, parc ornithologique et gastronomie font de la Dombes une escapade privilégiée à deux heures de Genève.

L’Ain compte quatre régions: la Bresse, le Bugey, la Dombes et le Pays de Gex. Si ce dernier, limitrophe du canton de Genève, est bien connu des Suisses, il n’en va pas de même pour la Dombes. Chateau de FlecheresCelle-ci, située à l’ouest du département, ne manque pourtant pas d’atouts, à commencer par le château de Fléchères, situé à 30 km au nord de Lyon. Construit au 17e siècle, il reste dans la mémoire des cinéphiles pour avoir servi de cadre à l’une des meilleures comédies du cinéma français, Le diable par la queue. Ce film, tourné en 1968 par Philippe de Broca, raconte l’histoire d’aristocrates fauchés qui attirent les clients dans leur château transformé en hôtel avec la complicité du pompiste du village qui sabote leur voiture. Cela jusqu’au jour où ils tombent sur Yves Montand, un gangster qui se fait passer pour le baron César de Maricorne. Séduit par la beauté des lieux, César décide finalement d’abandonner sa vie de malfrat pour vivre à Fléchères au milieu de charmantes châtelaines, dont la baronne Amélie de Coustines, interprétée par l’actrice bâloise Marthe Keller, est incontestablement la plus provocante!

Philippe de Broca, qui avait truffé ses précédents longs métrages, L’Homme de Rio (1964) et Les Tribulations d’un Chinois en Chine (1965), d’allusions à Tintin, étaitil tombé sous le charme du château de Fléchères parce qu’il ressemble sous certains aspects au château de Moulinsart du capitaine Haddock? On l’ignore! Ce qui est certain, c’est que le passage, où Yves Montand attend en vain l’avion d’un de ses complices, fait clairement allusion à l’album de L’Ile Noire où Tintin déjoue les plans des aviateurs faux-monnayeurs. Dans Le Diable par la queue, l’avion censé venir chercher Yves Montand, finit ainsi par s’écraser dans l’un des nombreux étangs de la Dombes.

Etangs de la Dombes

Cette région compte en effet plus de 1000 étangs. Le bleu de l’eau contraste avec les verts multiples de la végétation qui abrite non seulement canards, échassiers et autres oiseaux sauvages, mais également les pêcheurs. Première région piscicole d’eau douce de France, la Dombes abrite de nombreux élevages de brochets, de truites et surtout de carpes. Ces dernières sont par exemple apprêtées en de délicieux bavarois de carpes par Julien Dimino, le chef du Comptoir des Dombes à Lapeyrouse. Soucieux de préserver leur savoir-faire et de garantir la qualité de leurs produits, les pisciculteurs, agriculteurs et restaurateurs de la région arborent le label «Site remarquable du goût». Les volailles fermières de la Dombes profitent en outre d’un territoire riche d’une grande biodiversité. Lieu de pèlerinage des ornithologues, la Dombes voit revenir chaque année sur ses terres 130 espèces d’oiseaux pour s’y nicher et s’y reproduire. On ne s’étonnera pas ainsi que la région abrite à Villars-les-Dombes le magnifique Parc des Oiseaux, le plus grand de France avec plus de 3000 espèces du monde entier. Toute visite du parc devrait se terminer en apothéose avec le fabuleux spectacle d’oiseaux en vol. Voir les flamands, perroquets et autres pélicans survoler les têtes des spectateurs et interpréter avec élégance la chorégraphie orchestrée par leurs dresseurs est un moment pour le moins magique.

Gageons par ailleurs que les Tintinophiles apprécieront le fait de pouvoir y admirer de près les condors avec lesquels Tintin eut fort à faire dans Le Temple du soleil. Et puisqu’on évoque le célèbre reporter belge à la houppe, on relèvera que Châtillon-sur-Chalaronne ne vaut pas seulement le détour pour le musée des trains miniatures de Patrick Crolle et les très belles halles du 17e siècle qui abritent le marché du samedi, mais également pour le Manneken-Pis châtillonnais. Celui-ci, contrairement à son homologue bruxellois, a cependant la décence de se soulager dos au public, mille sabords!

Texte Laurent Missbauer
Photos Ain Tourisme et Laurent Missbauer

Infos pratiques

Logement

Hôtel & Golf du Gouverneur, situé au centre du plus grand golf de Rhône-Alpes, au milieu des étangs de la Dombes.

Restaurants

Emile Job à Montmerle sur Saône et Le Comptoir des Dombes à Lapeyrouse

Renseignements

www.ain-tourisme.com

Share

Laisser un commentaire


5 + = 10

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter