Air Malta
Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Swiss quitte Bâle-Mulhouse

SWISS supprimera ses opérations aériennes au départ de Bâle/Mulhouse à compter de fin mai 2015. La compagnie n’a jamais été en mesure d’afficher des chiffres noirs depuis le début de l’exploitation des lignes en partance de l’EuroAirport.
D’après les dires de Swiss, cela n’a rien à voir avec une éventuelle implantation future à Bâle d’une base Eurowings du groupe Lufthansa mais s’explique par une conjoncture politique défavorable.
L’EuroAirport est devenu un marché desservi majoritairement par des compagnies lowcost.
Mais ce qui a probablement fait pencher la balance est une incertitude juridique concernant l’introduction de la législation fiscale française ainsi que les redevances supplémentaires annoncées pour l’EuroAirport – qui se trouve sur le territoire français, une situation qui était déjà tendue et qui n’a fait que s’aggraver au fil du temps.
En effet, la France a informé récemment les autorités du canton de Bâle-Ville qu’elle imposera sa fiscalité dès 2015 aux entreprises du secteur à statut suisse de l’aéroport, taxées aujourd’hui selon le droit suisse.
Du côté alsacien, un front commun avait tenté de convaincre sans succès le gouvernement français de revoir leur position argumentant la longue entente de plus de 60 ans entre la France et la Suisse pour le bon déroulement des opérations de l’EuroAéroport.
A noter que les compagnies Germanwings, Austrian Airlines et Brussels Airlines, également membres du groupe Lufthansa, proposent des vols en partance de Bâle/Mulhouse.
Swiss assure que les 24 emplois liés à la maintenance des avions et à la gestion de l’escale ne seront pas touchés par cette mesure. De plus, la suppression n’affectera pas le personnel navigant étant donné qu’aucun équipage n’est basé à Bâle/Mulhouse. Le personnel en poste dans le bâtiment administratif de Bâle n’est lui non plus, pas concerné par la suppression.

Share

Laisser un commentaire


+ 1 = 4

Lyria

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter